3sec Info

« La France en danger de ‘décivilisation’, prévient Macron en réunion de cabinet »

Emmanuel Macron dénonce la « décivilisation » en France

Le président français Emmanuel Macron a déclaré lors d’une réunion du cabinet mercredi que le pays connaissait une tendance à la « décivilisation », ont déclaré des sources gouvernementales. Les remarques de Macron ont suivi la mort d’une infirmière et de trois policiers au cours de la semaine dernière, ainsi qu’une fusillade mortelle à Marseille.

« Nous devons être intransigeants sur les fondamentaux », a déclaré Macron aux ministres lors de la réunion du cabinet. « Il n’y a pas de violence ‘légitime’, qu’elle soit verbale ou physique, dirigée contre des personnes. »

« Nous devons travailler sans relâche pour contrer ce processus de décivilisation », a-t-il déclaré dans des commentaires rapportés pour la première fois par le quotidien « Le Parisien » et confirmés à l’AFP par une personne présente.

Violence en France

Bien que la criminalité violente reste relativement rare en France, une semaine particulièrement violente a incité Macron à annuler un voyage dans le sud de la France pour participer à un mémorial pour trois policiers tués dans un accident de voiture dimanche lorsqu’un homme sous l’influence a conduit à contresens.

Au cours d’un hommage aux policiers jeudi à Roubaix, Macron a appelé au respect de ceux qui « risquent leur vie » pour les autres, dénonçant « un comportement irresponsable qui tue ».

« À la vue de vos trois cercueils, on ne peut être que stupéfait face à l’injustice et à l’absurdité », a-t-il déclaré. Le président était accompagné de la première dame Brigitte Macron et du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

Trois hommes ont été tués dans une fusillade à Marseille le week-end dernier, tandis qu’une infirmière est décédée après une attaque au couteau lundi par un homme souffrant de problèmes psychiatriques dans la ville de Reims.

La polémique autour de la « décivilisation »

Cependant, la révélation que Macron a utilisé le mot « décivilisation » a immédiatement suscité des critiques selon lesquelles il adoptait une rhétorique chère à l’extrême droite et à ceux qui adhèrent à la théorie xénophobe du « grand remplacement ».

Les médias français étaient inondés de titres déconstruisant son utilisation du terme jeudi.

Attaques contre les élus

Une série d’agressions contre des élus, notamment un maire de l’ouest de la France qui a démissionné après une attaque incendiaire contre sa maison, a été abordée dans les remarques de Macron.

Le maire Yannick Morez de Saint-Brevin-les-Pins a démissionné après avoir découvert sa maison en feu le 22 mars. Ceux qui s’opposent à l’ouverture d’un centre d’hébergement pour demandeurs d’asile dans la ville sont soupçonnés d’avoir délibérément mis le feu.

Le maire Julien Luya de Firminy dans la région de la Loire a été attaqué par un groupe de personnes vendant de la drogue en janvier. Lorsqu’ils ont allumé un feu pour se réchauffer, la maison voisine a été incendiée.

Share :

Twitter
Telegram
WhatsApp

Rejoignez 3sec.info

Rejoignez-nous dès aujourd’hui pour vous tenir au courant de l’actualité mondiale de manière rapide et précise. 3sec.info vous offre une fenêtre sur le monde, conçue pour s’adapter à votre rythme de vie trépidant. Restez informé, restez connecté avec le monde qui vous entoure.

X prévoit de collecter des données biométriques, l’historique professionnel et scolaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *