14.9 C
Paris
dimanche, avril 14, 2024

Liban et la guerre contre les journalistes

Liban et ‍la guerre contre les journalistesrnrnDepuis⁢ le début de la guerre entre Israël et Gaza ⁣le 7 ​octobre, plus de 70 journalistes ont été‌ tués. Parmi ‌eux,‌ le ‌cameraman de Al Jazeera⁤ Samer Abudaqa, qui a été tué lors d’une⁢ attaque israélienne dans le sud de Gaza le⁤ 15 décembre. La journaliste de Al ⁣Jazeera Carmen Joukhadar a ‍été​ blessée lors d’un bombardement israélien au Liban le​ 13 octobre. Elle ⁢raconte à Between⁢ Us sa perte⁤ de son​ collègue⁣ et sa lutte pour protéger les membres de la⁣ presse.rnrn« Les voix des journalistes ne⁢ devraient pas⁤ être assourdies ⁤», déclare Carmen Joukhadar. « Nous devons nous ⁤battre⁣ pour que nos ‍voix soient entendues ​et pour⁤ que nous puissions continuer ⁤à faire notre travail. »rnrnCarmen explique⁤ que les journalistes sont souvent​ la​ cible des⁣ forces armées et ⁢des groupes armés. « Nous sommes considérés‌ comme des cibles‍ faciles », dit-elle. « Nous sommes souvent pris pour cible parce que nous sommes des voix indépendantes et ​que nous essayons ‌de⁤ dire la ‌vérité. »rnrnCarmen souligne que les journalistes sont essentiels pour informer le public et pour documenter les événements. « Nous devons nous assurer que les voix des journalistes ne sont pas étouffées », dit-elle. « Nous devons nous battre pour ⁢que nos voix soient entendues et pour que ⁣nous‍ puissions continuer à faire notre travail.⁣ »rnrnCarmen estime ⁢que les⁤ journalistes ⁣doivent être protégés ‍et que les⁣ gouvernements doivent prendre des mesures⁤ pour assurer leur sécurité. « Nous devons nous ‍assurer⁣ que les journalistes sont ⁢en sécurité et que leurs⁤ voix‍ sont entendues », dit-elle. « ⁤Nous⁢ devons nous assurer que ‌les journalistes sont libres de travailler ⁢sans crainte de⁣ représailles. »

Derniers articles
Autres articles

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici