La Chine négocie une nouvelle installation d’entraînement militaire à Cuba : rapport

La Chine négocie une nouvelle installation d’entraînement militaire à Cuba : rapport

La Chine négocie actuellement la création d’une nouvelle installation d’entraînement conjointe sur l’île caribéenne de Cuba, suscitant des inquiétudes quant à la possibilité de stationner des troupes chinoises dans les eaux au large des États-Unis, selon le Wall Street Journal. Les pourparlers entre les deux pays sont à un stade avancé, mais n’ont pas encore abouti. Les responsables de l’administration du président Joe Biden ont tenté de dissuader leurs homologues cubains de finaliser l’accord. Le secrétaire d’État américain Antony Blinken a récemment effectué une visite en Chine, où il a rencontré le président Xi Jinping. Les deux parties ont salué des progrès modestes dans la réduction des tensions, mais les États-Unis ont exprimé leur préoccupation quant aux activités militaires ou de renseignement de la République populaire de Chine à Cuba.

Les États-Unis ont également renouvelé leur appel à rétablir la communication militaire avec la Chine, un objectif que Blinken n’a pas atteint lors de sa visite. La directrice principale du Conseil de sécurité nationale de la Maison Blanche pour la Chine et Taiwan, Sarah Beran, a déclaré que l’établissement de communications militaires était essentiel pour réduire les frictions entre les deux puissances mondiales. Les responsables américains ont également confirmé que la Chine avait maintenu des opérations de surveillance à Cuba depuis des années, ce qui a été amélioré en 2019.

Le Wall Street Journal a rapporté que la nouvelle installation militaire possible signalée lundi faisait partie du “Projet 141” de la Chine, une initiative visant à étendre le réseau de soutien militaire et logistique de la Chine dans le monde. Les États-Unis ont exprimé leur préoccupation quant à la possibilité de voir des troupes chinoises stationnées dans les eaux au large des États-Unis. Les responsables américains ont déclaré qu’ils surveilleraient de près la situation et prendraient des mesures pour protéger leur propre sécurité nationale.

En fin de compte, la création d’une nouvelle installation d’entraînement conjointe sur l’île de Cuba pourrait avoir des implications importantes pour les relations entre les États-Unis et la Chine. Les États-Unis ont exprimé leur préoccupation quant à la possibilité de voir des troupes chinoises stationnées dans les eaux au large de leur pays, tandis que la Chine a cherché à étendre son influence et son réseau de soutien militaire dans le monde entier. Les deux parties ont convenu de poursuivre les engagements diplomatiques, mais les tensions entre les deux superpuissances restent élevées.

Share this post :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Create a new perspective on life

Your Ads Here (365 x 270 area)
Latest News
Categories

    Subscribe our newsletter

    Purus ut praesent facilisi dictumst sollicitudin cubilia ridiculus.