Un incident tragique à l’hôpital Kamal Adwan à Gaza

gaza detruite

Un​ incident tragique à ​l’hôpital Kamal Adwan⁤ met ⁢en lumière ⁣la vulnérabilité des populations déplacées dans ​les zones ‍de conflit

Une caméra‌ d’Al Jazeera a révélé les conséquences ⁣du crime commis​ ‍par ⁤les forces d’occupation israéliennes contre des réfugiés, des patients et des blessés palestiniens. Les ⁢​bulldozers ‍de l’occupation ont écrasé leurs‌ tentes dans la cour de l’hôpital Kamal Adwan, ‌au nord de la bande de Gaza.

L’acte d’écrasement⁢ a enseveli les réfugiés et les patients ‌sous les ‍décombres alors ​qu’ils ‌étaient encore ⁢en vie.

Le journaliste Anas ⁣Al-Sharif ⁤a capturé des scènes horribles, y compris des membres ⁣démembrés​ et des cadavres en ⁣décomposition. Il a également recueilli‍ des ‍témoignages de certains ‍réfugiés ⁣sur le massacre​ israélien. Certains‍ ont déclaré avoir des enfants piégés sous les ⁢décombres, ‌sans ‍aucune⁤ information sur leur ‌sort ni sur⁤ la façon de les secourir ⁢de sous les ⁣décombres.

Video: ‍La tragédie à l’hôpital Kamal Adwan

Le programme de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a livré samedi des⁤ fournitures médicales ‍et des​ médicaments à l’hôpital, qui “doit reprendre d’urgence au moins les opérations‍ de base pour ⁤continuer à servir les milliers de personnes ayant besoin​ de soins‌ de santé vitaux”.

“Seuls quelques médecins et quelques ⁢infirmières, accompagnés de‍ 70 bénévoles”,⁤ travaillaient encore dans des circonstances “incroyablement difficiles”, a déclaré⁤ le personnel‌ de l’OMS.

Les troupes israéliennes⁤ ont ‍également​ perquisitionné l’hôpital indonésien dans le nord de Gaza, une zone dévastée par​ plus de deux mois de⁤ bombardements⁤ israéliens⁢ incessants.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, seuls 11 des⁤ 36 hôpitaux de Gaza restent partiellement⁤ fonctionnels et‌ elle a plaidé pour qu’ils restent intacts.

“Nous ne pouvons pas‍ nous permettre de perdre des installations‌ de ‌soins de‍ santé ou des hôpitaux”,‌ a déclaré Rik Peeperkorn, représentant‌ de l’OMS pour les territoires palestiniens occupés, lors d’un point de ‍presse ⁢de l’ONU plus tôt cette semaine⁣ par liaison ‌vidéo depuis⁣ Gaza.

“Nous ‍espérons, nous demandons que cela ne se produise pas.”

Share this post :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Create a new perspective on life

Your Ads Here (365 x 270 area)
Latest News
Categories

    Subscribe our newsletter

    Purus ut praesent facilisi dictumst sollicitudin cubilia ridiculus.