L’Ukraine se prépare pour un autre hiver de guerre sur son réseau électrique.

L’Ukraine se prépare pour un autre hiver de guerre sur son réseau électrique.

La sécurité des installations électriques en Ukraine face aux attaques russes

Depuis l’hiver dernier, les installations électriques en Ukraine sont parmi les endroits les mieux sécurisés du pays. La Russie a déployé de nombreuses frappes aériennes dans le but de détruire l’approvisionnement énergétique de l’Ukraine et de briser la volonté de combat de la population civile pendant la saison froide. Cette installation en particulier a été la cible des Russes à plusieurs reprises. “Nous avons été touchés par un Ch-101 le 23 octobre et par un missile de croisière Kalibr le 31 octobre”, déclare l’un des ingénieurs sur place. “Le 19 décembre, un drone Shahed a détruit l’un des transformateurs.”

Une nouvelle fortification a été construite pour protéger l’installation cet hiver. “Nous avons mis en place différentes solutions structurelles pour contrer les missiles et les drones kamikazes”, déclare Volodymyr Kudrytskyi, PDG de l’opérateur du réseau électrique ukrainien Ukrenergo, lors d’une interview à Kyiv. Il évite de donner plus de détails techniques pour des raisons de sécurité. “Nous parlons ici de 200 000 tonnes de sable et de 300 000 tonnes de béton, trente fois plus que la quantité contenue dans le plus haut gratte-ciel du monde, le Burj Khalifa à Dubaï.”

Suite aux frappes russes, seuls deux des trois énormes blocs métalliques de l’époque soviétique sont encore en fonctionnement dans cette sous-station de l’entreprise. Tout doit être fait pour protéger les restants.

Avant l’invasion russe, l’Ukraine était connectée au réseau électrique russe, donc les ingénieurs du pays voisin connaissent précisément les points critiques de l’approvisionnement ukrainien. Ils pourraient plonger instantanément des centaines de milliers de personnes dans l’obscurité avec une seule frappe.

En 2022, la Russie a temporairement réussi à mettre hors service 45% du réseau haute tension et la moitié de la production d’énergie de l’Ukraine. La reconstruction est un processus lent et prendra des années à achever, déclare Alexander Kharchenko, expert au Energy Industry Research Center, un groupe de réflexion basé à Kyiv. “Nous avons commencé nos travaux de maintenance en avril, comme chaque année, et nous les terminerons probablement en octobre 2029.”

Même en temps de paix, il faut des années pour mettre en place un réseau électrique, donc la situation actuelle est loin d’être idéale, dit-il. Les centrales électriques et les sous-stations sont coûteuses et nécessitent une quantité importante de matériaux, de composants et de ressources pour les construire, les exploiter et les entretenir. “Nous pouvons fournir de l’électricité au pays jusqu’à ce qu’il fasse moins 10 degrés Celsius dehors”, dit-il.

Share this post :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Create a new perspective on life

Your Ads Here (365 x 270 area)
Latest News
Categories

    Subscribe our newsletter

    Purus ut praesent facilisi dictumst sollicitudin cubilia ridiculus.